Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 19:26

Dernier canyon pour clôturer la fin de cette semaine : Mortitx.

Le départ est situé à la propriété viticole. Il faut faire attention aux vols dans les véhicules (enfin c'est ce qu'ils disent). C'est par forcément évident de se garer:

- J'ai la place ? (Laurent)

- Vas y recule....Braque, braque....

- Qu'est ce tu dis ? J'entends rien...

- BRAQUE A FOND

- Quoi ? attends j'ouvre la fenêtre j'entends rien.

 

10 minutes après on envisage la marche de départ et on arrive aux premières barrières en même temps qu'un 4x4 du Parc National. On se demande ce qui va se passer, si on va se faire engeuler mais finalement le garde qui parle mieux français que nous (il sait ce qu'est du GAS) nous souhaite bon courage. En résumé et vu qu'on discutait, on a vu qu'au retour qu'il faut passer le long des vignes par la droite, passer les barrières au niveau d'un gros olivier et du refuge et peu de temps après prendre le chemin (terre rouge sur la droite). Ensuite, il faut aller de cairns en cairns dans une épaisse végétation et descendre dans ce qui est le haut du canyon pendant un bon bout de temps. Tels des petits poucets, on laisse 3 ou 4 fois des bouteilles d'eau le long de la descente (qui dans l'autre sens devient une montée interminable). La marche pour arriver au début est fastidieuse et longue.

Le canyon est une succession de petits sauts, toboggans en tuff et quelques rappels. Très esthétique. La fin arrive comme un bouquet final dans l'encaissement qui finit dans une vasque dans la mer (agitée ce jour là, seul Laurent y est allé).

Pour le retour, levez la tête et pensez qu'il faut remonter le long des falaises, si si !! Une longue via ferrata avec vue magnifique sur la côte, les grottes sous marines avec des passages originaux comme le surplomb ou la cheminée. Certain(es) ont claqué du fessier si fort que çà résonnait sur la paroi d'en face (on a dit pas de noms).

Mortixt 4 mai 2012 (31)

 

Passage assez court dans les lapiaz impressionnants (garder le bas de combi et des manches longues) où il faut partir bien à gauche et repérer les cairns et la sortie d'en haut pour éviter de passer des heures dans ce labyrinthe.

On a la caisse des jours précédents et les ravitaillements laissés en route nous aident bien. Bien cramés quand même.

Retour 10 heures plus tard à la voiture.....

- c'est bizarre la voiture (Laurent)

- Ah bon

- Merde, ils ont pété une vitre !!  C'est bizarre, il n' y a pas de verre....Ah ben non j'ai oublié de fermer la fenêtre.

 

Mais tout y est (comme au RIF, c'est notre spécialité), en conclusion laisser tout ouvert.

 

 

Un canyon magnifique (surtout de jour) qui se mérite mais faites gaffe quand même à l'ours des Baléares  (se renseigner auparavant à l'office de tourisme de Cholet/Tours pour connaître les précautions à prendre).

 

CONCLUSION: la réputation des plus beaux et originaux canyons d'Europe n'est pas usurpée. Dépaysant mais physique, ensoleillé et tranquille (on a croisé personne), paradisiaque et à 1 heure d'avion. Foncez.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Robert52 23/02/2013 23:35


Très belles photos d'activité canyoning aux iles Baléares. Merci pour le partage.